Campagne M’T dents

05 février 2021
Bloc(s) de contenus: 

Pour un Français sur 3, la santé bucco-dentaire n'est pas une priorité (1). Pourtant si celle-ci est négligée, elle peut avoir un impact direct sur l'état de santé général. Pour rappeler l'importance d'une consultation régulière et faire connaître l'extension des rendez-vous M'T dents à ses nouveaux bénéficiaires (les enfants de 3 ans et jeunes adultes de 21 et 24 ans), l'Assurance Maladie lance une nouvelle campagne de promotion M'T dents le 5 février 2021.

Son slogan : « Le dentiste, il vaut mieux y aller avant ! », entend interpeller les jeunes et leurs parents. De façon drôle et décalée, une série de films publicitaires met en scène une communauté de dents qui découvre les désagréments du voisinage, comme ceux causés par une carie, du tartre ou une gingivite. Une tonalité légère qui permet de dédramatiser les rendez-vous chez le dentiste et d'entretenir le capital sympathie dont bénéficie M'T dents.

[Dans une bouche, deux dents discutent sur leur portion de gencive.]

On entend des gémissements douloureux. Une des dents soupire…

« C'est plus possible là ! »

Sa voisine lui répond…

« Oui, faut que le proprio fasse quelque chose. »

On voit alors la dent du dessus, qui a une grosse carie et continue de gémir…
Puis plan large sur les deux gencives…
La dent du bas continue…
.

« Quel enfer. »

Une surimpression apparait alors à l'écran et une voix off nous dit…

« Le dentiste, il vaut mieux y aller avant. »

Apparait ensuite le logo M'T dents et deux pancartes « Tous les 3 ans » et « de 3 à 24 ans »

« Heureusement il y a M'T dents, des rendez-vous et des soins offerts par l'Assurance Maladie. »

Logo l'Assurance Maladie. Agir ensemble, protéger chacun

[Dans une bouche, on voit une rangée de dents. Deux d’entre elles discutent sur leur portion de gencive.]

Une des dents, jaunie et entartrée demande…

« C’est moi ou ça pue ? »

Sa voisine lui répond…

« Je dirais les deux. »

« Comment ça les deux ? »

« Ça pue et c’est toi. »

Une surimpression apparait alors à l’écran et une voix off nous dit…

« Le dentiste, il vaut mieux y aller avant. »

Apparait ensuite le logo M’T dents et deux pancartes « Tous les 3 ans » et « de 3 à 24 ans »

« Heureusement il y a M’T dents, des rendez-vous et des soins offerts par l’Assurance Maladie. »

Logo l’Assurance Maladie. Agir ensemble, protéger chacun

Déclinée en TV, sur les plateformes de vidéos en ligne ainsi que sur les réseaux sociaux, cette campagne s'appuie également sur :

  • des partenariats média pour faire de la pédagogie auprès des jeunes adultes, plus désintéressés sur les questions de santé, avec un influenceur (Julien Ménielle/ blog Dans ton corps), Hello Jam, Loopsider ou encore Gulli pour approcher cette fois les enfants et leurs parents ;
  • un affichage digital au sein de 376 maisons de santé pluridisciplinaires (chirurgiens-dentistes, médecins, pédiatres) ;
  • des Relations Presse pour la sensibilisation de la presse jeunesse 3/12 ans, presse parentale, jeunes adultes
  • et de la presse professionnelle.

Les chirurgiens-dentistes, médecins et pédiatres seront également sensibilisés dans la presse professionnelle à l'action menée par l'Assurance Maladie à leurs côtés en faveur de la prévention de la santé bucco-dentaire.

Cette campagne média sera ponctuée par 3 temps forts médiatiques à l'occasion des congés scolaires : du 05/02 au 19/02, du 16/04 au 30/04 et du 16/10 au 30/10. Dans l'intervalle, une communication fil rouge sur le digital et les réseaux sociaux prendra le relais tout au long de l'année 2021. Elle se poursuivra également en 2022. Quatre films publicitaires seront diffusés en rotation pendant les 2 années de campagne.

Une information de proximité dans les écoles, les universités sera assurée par les organismes locaux de l'Assurance Maladie au moyen des différents outils disponibles : affiche, flyer, vidéo d'information, kit pédagogique pour les écoles de CP.

Affiche, flyer et quiz du kit pédagogique pour la campagne 2021 M'T dents

(1) Etude BVA sur les habitudes bucco-dentaires des Français réalisée pour l’Assurance Maladie – avril 2020