L'insuffisance cardiaque, une campagne qui touche au cœur

Aujourd’hui, l’insuffisance cardiaque touche 1,5 million de Français, notamment les plus de 60 ans. Avec le vieillissement de la population, ce chiffre pourrait croître de 25 % tous les 4 ans. Malgré sa progression dynamique, l’insuffisance cardiaque et ses symptômes restent peu connus de la population. Ainsi, en France, entre 400 000 et 700 000 personnes en souffrent sans le savoir.

Dans ce contexte, il apparaît nécessaire d’informer davantage le grand public sur cette maladie, et d’accompagner les professionnels de santé afin de la détecter au plus tôt et de prévenir son aggravation.

L’Assurance Maladie lance une campagne nationale de sensibilisation à l’insuffisance cardiaque et à ses signes d’alerte le 25 septembre 2022.

Cette campagne s’adresse d’abord aux personnes de plus de 60 ans mais aussi à leur entourage et aux professionnels de santé qui les suivent.

Première étape en 2022 : mieux faire connaître cette maladie qu’est l’insuffisance cardiaque et inciter les patients à dialoguer avec les professionnels de santé autour des signes d’alerte, pour un dépistage précoce et une prise en charge optimale.

Une communication puissante et pédagogique pour alerter et amener à consulter son médecin.

Cette campagne met en avant les signaux d’alerte – essoufflement inhabituel, prise de poids rapide, pieds et chevilles gonflés, fatigue excessive – et est accompagnée de l’accroche : « Insuffisance cardiaque : et si votre cœur essayait de vous dire quelque chose ? » afin de susciter, chez celles et ceux qui présenteraient un ou plusieurs de ces signes, une prise de conscience ainsi qu’une discussion avec leur médecin.

Elle s’appuie sur un concept visuel simple et imagé : la relation entre un mime, installé sur une scène de théâtre, et son cœur, symbolisé par un ballon de baudruche. Cette expression poétique vise à centrer l’attention sur les signaux d’alerte pour qu’ils soient à la fois facilement compris et aisément mémorisés, et qu’ils touchent au cœur du grand public. Pour renforcer la pédagogie, 4 pictogrammes illustratifs, créés pour chacun des 4 signaux d’alerte, viennent conclure la communication.

[Dans un décor simple avec un rideau bleu en fond, nous apercevons un mime, le visage peint en blanc, avec un costume rouge, assis sur une chaise. Il aperçoit alors un ballon en forme de cœur sortir d’une boîte en carton posée à côté de lui. Lorsque le mime essaye d’attraper le ballon en se levant subitement de sa chaise, il se retrouve alors essoufflé et s’appuie sur un mur imaginaire. Il se tient le côté en respirant difficilement.]

« Essoufflement inhabituel ? »

[Puis son ventre se met à gonfler, il pose ses mains dessus avec un air surpris.]

« Prise de poids rapide ? »

[Ses chevilles se mettent à gonfler rapidement, il les regarde avec étonnement, puis s’assoit pour les toucher avec stupeur.]

« Pieds et chevilles gonflés ? »

[Le mime finit par se lever de la chaise, mais se rattrape au dossier aussitôt, comme s’il s’endormait sur place.]

« Fatigue excessive ? »

[Le mime se rapproche du ballon, le regarde puis se tourne vers la caméra.]

« Et si votre cœur essayait de vous dire quelque chose ? »

[Quatre pictogrammes – Essoufflement inhabituel, Prise de poids rapide, Pieds et chevilles gonflés, Fatigue excessive – apparaissent à l’écran.]

« Si vous constatez un ou plusieurs de ces signes, surtout après 60 ans, vous souffrez peut-être d’insuffisance cardiaque. Parlez-en à votre médecin. »

Jingle l’Assurance Maladie

Une campagne qui parle au cœur avec un dispositif ambitieux

Après une conférence de presse de lancement, qui s'est tenue le 20 septembre 2022 en présence de la Société française de cardiologie, du Collège de médecine générale et de l'association Soutien aux insuffisants cardiaques, une première communication pédagogique est déployée en média (TV, radio, PQR, presse thématique féminine et seniors) à partir du 25 septembre et autour de la Journée mondiale du cœur (le 29 septembre).   

Une information de proximité sera assurée par les organismes locaux de l’Assurance Maladie au moyen des différents outils disponibles : affiche et vidéo d’information.

Les professionnels de santé (médecins et paramédicaux) sont également sensibilisés via les canaux d’informations qui leurs sont réservés (e-news, sections dédiées aux professionnels de santé du site ameli, etc.) et disposeront de nouveaux outils (mémo d’aide à la pratique, support de formation).

Le second volet de cette campagne, axé sur les bons réflexes à adopter par les patients insuffisants cardiaques, verra le jour en 2023.