« Cette année encore, la grippe va faire très mal. » : présentation de la campagne de mobilisation

25 octobre 2019
Bloc(s) de contenus: 

Parce que moins d’une personne sur deux se fait vacciner, l’Assurance Maladie déploie chaque année un large dispositif pour mobiliser les personnes à risque, leur entourage et les professionnels de santé à la vaccination contre la grippe.

Tous les ans, l’Assurance Maladie invite plus de 12 millions de personnes fragiles à se faire vacciner contre la grippe. En effet, les conséquences de la grippe peuvent être graves chez les personnes à risques, celles de 65 ans et plus, les personnes atteintes d’une maladie chronique et les femmes enceintes.

L’Assurance Maladie a mené avec l’institut BVA une étude qualitative « exploratoire » (1) dans le but de comprendre les freins à la vaccination et de trouver des leviers de changements de comportement chez les jeunes seniors et chez les femmes enceintes. Selon cette étude, la grippe est perçue différemment selon qu’on en ait souffert récemment ou non. Parmi les jeunes seniors, ceux qui ne l’ont pas vécue ou dont le souvenir en est ancien la voient comme une maladie « banale », tandis que ceux qui en ont gardé un souvenir marquant se font plus facilement vacciner. Quant aux femmes enceintes, c’est avant tout par méconnaissance de la gravité de la grippe et par crainte du danger que le vaccin pourrait représenter pour leur bébé qu’elles ne pensent pas à se faire vacciner.

Une campagne immersive

Parce que la connaissance intime de ce qu’est la grippe, de ses symptômes et de ses suites possiblement graves constitue le premier pas vers la vaccination, la nouvelle campagne d’information lancée par l’Assurance Maladie en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France et la Mutualité sociale agricole veut faire vivre une expérience immersive aussi redoutable qu’inoubliable aux personnes concernées, en mettant l’accent sur la sévérité des symptômes de la grippe.

« Cette année encore, la grippe va faire très mal. », c’est ainsi que les pouvoirs publics entendent frapper les esprits avec cette campagne de sensibilisation prévue à destination du grand public. Elle s’articulera autour d’un spot publicitaire dans lequel un personnage pernicieux, qui joue le rôle du virus, répand dans une action jubilatoire les symptômes de la grippe chez ses « victimes ». Le film vise ainsi à faire (re)vivre aux spectateurs la maladie par procuration et, par conséquent, à rappeler la dangerosité latente de la grippe afin de favoriser l’adoption de la vaccination comme la première des protections.

Cette année, les femmes enceintes, pour qui la couverture vaccinale reste très insuffisante, feront l’objet d’une attention particulière, à travers un film spécifique où la grippe apparaît comme une menace insidieuse et silencieuse à ne pas négliger.

Elle accompagne également les professionnels de santé en mettant à leur disposition des supports d’information destinés à faciliter le dialogue avec leurs patients.

L’ensemble des outils du kit de communication sont à télécharger ci-dessous dans la partie « Documents utiles ». Ils peuvent être utilisés par tous les acteurs souhaitant contribuer à l’incitation à la vaccination contre la grippe en relais de la campagne saisonnière de l’Assurance Maladie : professionnels de santé, établissements de santé, entreprises…

Relais incontournable de la campagne au niveau local, les CPAM peuvent être sollicitées directement dans ce cadre.

Les spots TV et la vidéo pédagogique consultables ci-dessous sont également disponibles sur demande à l’adresse suivante : direction.dicom@assurance-maladie.fr.

Spot « Cette année encore, la grippe va faire très mal. » (30 secondes)

[Sur une musique de jazz, un personnage « virus » se dandine en roulant sur un hoverboard dans un couloir sombre.

Il s’arrête devant une fenêtre donnant sur une pièce.

On y voit une jeune femme d’une cinquantaine d’années, assise à un bureau semblant souffrante. Elle porte une large combinaison argentée reliée à une sorte de chaudière. Le « virus » entre dans la pièce, content.

Il active un levier qui déclenche une vague de chaleur qui s’échappe de la combinaisons de la jeune femme. Sa tête tombe en arrière, fiévreuse.

On passe ensuite dans une autre pièce, où le virus s’amuse à appuyer sur un buzzer qui active de mini-marteaux fixés sur un casque en métal porté par un homme d’une soixantaine d’année. Celui-ci se crispe douloureusement à chaque coup reçu.

Plan rapide du « virus » qui se retourne dans le couloir principal.

On se retrouve dans une autre pièce, une salle de bain, où une jeune femme, d’une quarantaine d’années, est attachée par les membres à des sangles reliées à des poids.

Elle lutte pour attraper le verre d’eau que le « virus » lui tend. Celui-ci s’amuse à s’éloigner d’elle à mesure qu’elle se rapproche.

On aperçoit ensuite le « virus » qui s’attarde de nouveau devant la fenêtre d’une autre pièce.

On trouve, dans cette nouvelle pièce, un homme d’une soixantaine d’année, sanglé dans son lit relié à un volant que le « virus » se fait un plaisir d’actionner afin de serrer encore plus fort l’homme dans son lit.

On retrouve ensuite en plan serré la première femme avec de la fumée qui s’échappe de sa combinaison. La surimpression apparait avec une voix-off : « Forte fièvre ».

Puis l’homme au casque à marteaux : « Maux de tête ».

Ensuite la femme dans sa salle de bain : « Courbatures ».

Et enfin l’homme sanglé dans son lit : « Fatigue intense ».

Apparaît ensuite le personnage du « virus » éclatant de rire et une surimpression et une voix-off annoncent « Cette année encore, la grippe va faire très mal ». ]

Pictogrammes 65 ans et plus, personnes atteintes d’une maladie, femmes enceintes… « Protégez-vous contre la grippe, vaccinez-vous. »

Mention : Parlez-en avec un professionnel de santé.

Logos : L’Assurance Maladie, Le Ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France , Mutualité sociale agricole

© L'Assurance Maladie, Ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France, MSA

Spot femmes enceintes « Cette année encore, la grippe va faire très mal. » (20 secondes)

Sur une musique de jazz, on voit une jeune femme, enceinte, lisant un livre dans un canapé.

Un personnage « virus », dandinant sur un hoverboard passe derrière elle, s’arrête, se retourne et s’approche d’elle. Il lui tourne autour, rôde. Puis éclate de rire.

Surimpression et voix-off : « Cette année encore, la grippe va faire très mal. »

Voix-off : Femmes enceintes, la grippe est un danger pour vous et pour votre bébé, vaccinez-vous.

Packshot : pictogramme « Femmes enceintes ». Surimpression : Protégez-vous contre la grippe, vaccinez-vous.

Mention : Parlez-en avec un professionnel de santé

Logos : L’Assurance Maladie, Le Ministère des Solidarités et de la Santé, Santé publique France , Mutualité Sociale Agricole.

© L'Assurance Maladie, Ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France, MSA

Vidéo pédagogique « Vaccination antigrippale »

Cette vidéo est une animation pédagogique et humoristique visant à présenter la vaccination comme premier geste de protection contre la grippe saisonnière. 

Cette année encore la grippe va faire très mal [Le virus de la grippe arrive à l’écran avec un air méchant et sarcastique.] :

  • forte fièvre [Le virus de la grippe donne la fièvre à un homme de 65 ans, en augmentant la température de la pièce. Le personnage semble gêné.]
  • mal de tête [Le virus de la grippe donne des coups de marteaux sur la tête d’une femme enceinte. Celle-ci semble désorientée.]
  • courbatures [Le virus de la grippe foudroie un homme de 65 ans, qui semble éprouver des courbatures désagréables.]
  • fatigue intense… [Le virus de la grippe endort en un regard une femme de 65 ans.]

Même en bonne santé, la grippe peut entraîner [Le virus de la grippe donne un coup de poing à homme de 65 ans en train de soulever des altères.] des complications graves. [Affaibli, l’homme est ensuite allongé dans un lit d’hôpital. Le virus a un sourire sarcastique.]

Chaque année, près de 3 millions de personnes sont touchées par la grippe. [Le virus jubile.]

Pour s’en protéger, le premier réflexe [Le sourire du virus s’estompe.] c’est la vaccination. [Le vaccin apparaît.]

Elle aide à combattre le virus. [Un personnage combat le virus de la grippe en le frappant avec une cuillère.]

Le vaccin vous protège vous… [Une femme enceinte apparaît.] et votre entourage. [4 membres de son entourage apparaissent autour d’elle et la remercient.]

Il est sans danger, [Le vaccin apparaît, un pictogramme indique qu’il est sans danger.] il ne peut pas donner la grippe. [Puis, un pictogramme indique qu’il ne contient pas le virus de la grippe.]

Faites-vous vacciner par le professionnel de santé de votre choix : [Un médecin tenant le vaccin à la main apparaît.]

  • médecin 
  • infirmier libéral
  • pharmacien 
  • sage-femme.

[Un médecin, un infirmier libéral, un pharmacien et une sage-femme sont à l’écran.]

65 ans et +, personnes atteintes d’une maladie chronique, femmes enceintes : [Apparition de 3 pictogrammes représentatifs des personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes atteintes d’une maladie chronique et des femmes enceintes.] contre la grippe, protégez-vous, vaccinez-vous. 

Parlez-en à un professionnel de santé. 

Logo : Assurance Maladie

© L'Assurance Maladie, Ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France, MSA

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le dossier consacré à la grippe saisonnière.

(1) Etude qualitative « exploratoire » menée par l’Assurance Maladie avec l’institut BVA en mai 2019 dans le but de comprendre les freins à la vaccination et de trouver des leviers de changements de comportement (étude dite « comportementale » et conduite selon la méthodologie du « nudge ») chez les jeunes seniors et chez les femmes enceintes.