Une Saint-Valentin dédiée à la santé cardiaque : Reconnaître les signes d'alerte de l'insuffisance cardiaque

CPAM des Pyrénées-Orientales

À l'approche de la Saint-Valentin, une période où nos cœurs battent plus forts, il est essentiel de rappeler que parfois, le cœur peut envoyer des signaux d'alerte importants. Les CPAM d’Occitanie lancent une campagne de sensibilisation avec un nouveau visuel et un slogan percutant :

"Un coeur qui bat, c'est la vie!"

L'objectif de cette campagne est d'informer le public sur les signes d'alerte de l'insuffisance cardiaque, une pathologie qui peut toucher n'importe qui, à tout âge. En reconnaissant ces signes, nous pouvons agir rapidement pour préserver la santé cardiaque et améliorer la qualité de vie. Les signes d'alerte de l'insuffisance cardiaque incluent :

  • Essoufflement inhabituel : des difficultés à reprendre son souffle après un simple effort ou au repos ;
  • Prise de poids rapide : 2 à 3 kg supplémentaires en quelques jours et sans explication ;
  • Pieds et chevilles gonflés : des oedèmes qui apparaissent sur les pieds et les chevilles, laissant visible la marque de l'élastique des chaussettes ;
  • Fatigue excessive : une sensation de fatigue importante lors de la réalisation des activités quotidiennes, comme la marche, la montée des escaliers ou encore le port de charges.

"Le cœur parle au travers de nombreux symptômes facilement détectables, si on les connaît".

"La sensibilisation est la clé. En comprenant les signaux d'alerte, nous pouvons prendre des mesures préventives pour maintenir un cœur en bonne santé."

 

La campagne comprendra plusieurs supports de communication et des messages sur les réseaux sociaux visant à toucher un large public.

Ensemble, faisons de la Saint-Valentin une occasion de célébrer non seulement l'amour, mais aussi la vie et la santé cardiaque.

En France, plus de 1,5 million de personnes sont atteintes d’insuffisance cardiaque, en particulier les plus de 60 ans. L’insuffisance cardiaque a un retentissement majeur sur la qualité de vie des personnes et de leur entourage. Elle est à l'origine de 200 000 hospitalisations par an. Du fait du vieillissement de la population, la fréquence de l'insuffisance cardiaque va augmenter dans les années à venir de 25 % tous les quatre ans.

En savoir plus : insuffisance-cardiaque-reconnaitre-signaux-alerte

Dossier complet sur : ameli.fr/themes/insuffisance-cardiaque

Pour plus d'informations :

Sur les signes d'alerte de l'insuffisance cardiaque et sur la campagne de sensibilisation, n’hésitez pas à contacter la CPAM de Perpignan : [email protected] et [email protected]

CPAM de Perpignan

La caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) joue un rôle majeur au service de la protection de la santé des habitants de son territoire en permettant à chacun de se faire soigner quel que soit son niveau de ressources. Elle agit en lien étroit avec les autres acteurs locaux de l’Assurance Maladie (Carsat, service médical…) ainsi qu’avec de nombreux partenaires de la région.

Ses grandes missions sont les suivantes :

  • Organiser l’affiliation des bénéficiaires, le remboursement des frais de santé et le versement des revenus de remplacement en portant une attention particulière aux plus fragiles ;
  • mener des actions de prévention et développer des parcours d’accompagnement individualisé pour accompagner les assurés dans la préservation de leur santé ;
  • Réguler les dépenses et s’assurer de la qualité des soins en encourageant les bonnes pratiques, en favorisant la coordination des acteurs de santé et en luttant contre les abus et les fraudes.