Remboursements de soins à fin janvier 2022

Les mesures de confinement mises en place à partir du 17 mars 2020 ont perturbé considérablement le recours aux soins. Les remboursements de soins du régime général et anciens affiliés RSI évoluent de +9,8% (1) sur les douze derniers mois.

En janvier 2022, les dépenses de soins de ville augmentent de +14,3% par rapport au mois de janvier 2021. L'évolution est de +11,7% sur les douze derniers mois.

Parmi ces dépenses, les remboursements de soins médicaux et dentaires progressent de -0,8% par rapport au mois de janvier 2021 et de +11,7% en rythme annuel.

  • Les remboursements des soins de généralistes augmentent de +0,3% en janvier 2022 et +4,2% en rythme annuel.
  • Les remboursements de soins spécialisés diminuent de -2,0% sur janvier 2022. Ils évoluent de +11,4% en rythme annuel.
  • Les remboursements des soins dentaires baissent de -3,6%. Sur les 12 derniers mois, leur évolution est de +18,9%.

Les remboursements de soins d'auxiliaires médicaux évoluent de +7,4% par rapport au mois de janvier 2021 et de 12,4% sur les douze derniers mois.

  • Les soins des infirmiers évoluent de +11,5% (+8,5% sur douze mois). Sur les douze derniers mois, une grande partie de l’augmentation des remboursements de soins infirmiers est explicable par, d’une part, l’impact des prélèvements des tests PCR et antigéniques et, d’autre part, les revalorisations décidées dans le cadre des avenants 6 et 7 de la convention « infirmiers ».
  • Les soins de masso-kinésithérapie évoluent de +2,1% (+19% sur un an).

Par rapport au mois de janvier de l'année précédente les remboursements d'analyses médicales évoluent de +8,9% et de +34,6% sur les douze derniers mois. Cette augmentation résulte de la mise en œuvre des mesures de test dans le cadre de l’épidémie Covid-19 et notamment de la décision prise fin juillet de rembourser les tests PCR intégralement et sans prescriptions.

Les remboursements de transports évoluent de +8,0% (+20,4% sur douze mois).

En janvier 2022, les versements d'indemnités journalières ont évolué de +20,3% (-5,3% sur douze mois). La dynamique des indemnités journalières a été extrêmement heurtée depuis le début de la crise sanitaire. Après une année 2020 relativement soutenue, les dépenses d’IJ (hors IJ COVID) étaient quasiment revenues en 2021 sur leur tendance historique d’avant crise sanitaire. On observe une nouvelle accélération depuis le de milieu de l’automne 2021.

En mois sur mois, les remboursements des médicaments progressent de +35,6% (+16,7% sur douze mois).

  • Les médicaments en ville augmentent de +40,6% en mois sur mois (+18,1% sur un an). Cette évolution résulte des mesures de dépistage mises en œuvre  dans le cadre de l’épidémie du Covid-19. Elle contient ainsi, la délivrance des masques, des tests antigéniques ainsi que leur réalisation et la délivrance d’autotests.
  • La rétrocession hospitalière évolue de -8,8% (+3,5% sur douze mois).

Les remboursements au titre de la LPP progressent de -2,7% en janvier 2022 (+8,1% sur douze mois).

Sur les douze derniers mois, les versements aux établissements évoluent de +5,6% pour les établissements publics et de +17,8% pour les établissements de santé privés. L’évolution des cliniques privées résulte des versements liés à la garantie de financement 2020 qui ont été effectué en 2021.

Au total, les dépenses du régime général augmentent de +9,8% en rythme annuel.

(1) Hors avances sur Dispositif d’Indemnisation pour Perte d’Activité (Dipa) et remboursements forfaitaires - comme le forfait patientèle médecin traitant, ROSP…