Le Conseil de la CPAM du Var accorde une subvention exceptionnelle à 4 associations caritatives

07 avril 2021
CPAM du Var
Bloc(s) de contenus: 

Pour soutenir leur action, ô combien précieuse, au quotidien et sur le territoire auprès des plus fragiles d'entre nous, le Conseil de la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) du Var a décidé de verser une subvention exceptionnelle à 4 associations caritatives qui ont été frappées de plein fouet par les conséquences de la crise sanitaire.

Dans le cadre de sa politique d'action sanitaire et sociale (ASS), le Conseil de la CPAM du Var a décidé, en 2020, d'accorder une aide d'un montant total de 80 000 € au bénéfice de 4 associations caritatives partenaires, œuvrant auprès :

  • des publics les plus précaires ;
  • des familles renonçant à des actes de prévention et à des soins ;
  • mais aussi auprès des seniors et des jeunes qui ont perdu leur emploi et qui ont besoin de s'alimenter ou d'être accompagnés pour des besoins primaires.

C'est ainsi que les Restos du Cœur, le Secours populaire, la Croix-Rouge et la Banque Alimentaire ont pu chacune bénéficier de ce soutien exceptionnel de 20 000 € versé à partir de Noël 2020.

L'Assurance Maladie a, en effet, fait le choix de participer à cet élan de solidarité, de soutenir le tissu associatif et d'agir aux côtés des acteurs de terrain pour compléter l'accompagnement des Varois qui ont été touchés directement ou indirectement par la pandémie de Covid-19.

Des actions concrètes

Ces aides permettent notamment de pallier aux surcoûts engendrés par la pandémie et de faire face à d'éventuels nouveaux besoins, engendrés par l'accroissement du volume des publics ayant fait appel à ces mêmes associations (+ 30 à 40 % par rapport à 2019).

Pour les Restos du Cœur et la Banque Alimentaire, l'aide octroyée a ainsi permis de soutenir l'approvisionnement de denrées alimentaires supplémentaires, nécessaires face à l'augmentation de nouveaux publics bénéficiaires (étudiants, artisans commerçants), dans les entrepôts ou à travers les maraudes.

Au Secours populaire et à la Croix-Rouge, une partie de l'aide a servi à l'achat de nombreux produits d'hygiène et de protection, tels que des masques, du gel hydroalcoolique, mais aussi des savons et des lingettes destinés aux familles les plus défavorisées, et pour lesquelles ces produits font défaut.

Selon Michel Unia, président de la CPAM du Var : « Notre action envers ces associations est portée par la solidarité et s'inscrit dans une posture d'aller vers ceux qui ont le plus besoin de nous. En ces temps de crise sanitaire, sociale et économique, il n'est plus possible d'attendre seulement d'être sollicités, nous devons être proactifs et innovants. »

Le Conseil de la CPAM du Var entend renouveler en 2021 ce soutien financier aux associations du territoire varois, en s'orientant vers de nouvelles associations sur des champs nouveaux, tels que l'inclusion numérique, l'aide aux aidants, en plus du soutien aux malades et aux personnes handicapées.