Vaccination anti-Covid : la CPAM des Deux-Sèvres ouvre un centre de vaccination dans ses locaux

13 janvier 2021
CPAM des Deux-Sèvres
Bloc(s) de contenus: 

Pleinement engagée depuis le début de l’épidémie dans la lutte contre la Covid-19, la CPAM des Deux-Sèvres ouvre un centre de vaccination pour aider au déploiement de la campagne de vaccination. Cette dernière a pour objectifs de réduire le nombre de formes graves de la maladie, de protéger les personnes les plus vulnérables, d’éviter la saturation du système de santé et de nous permettre de retrouver une vie la plus normale possible.

Modalités d’ouverture du centre de vaccination

Le centre de vaccination ouvrira jeudi 14 janvier dans les locaux de la CPAM des Deux-Sèvres (1 rue de l’Angélique, à Bessines). Le stationnement se fera sur le parking du personnel (suivre la signalisation).

Sur place, des médecins et des infirmières du centre d’examens de santé de la CPAM et du service médical assureront la vaccination.

Le centre sera ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 00 à 16 h 00. Les vaccinations sont réalisées uniquement sur rendez-vous en appelant au 05 49 77 30 12 de 8 h à 16 h ou en envoyant un mail à vaccination.cpam-niort@assurance-maladie.fr

La vaccination se déroule en 3 phases :

  1. prise de RDV obligatoire ;
  2. consultation médicale pré-vaccinale assurée par un médecin présent sur le site de la vaccination ;
  3. après la vaccination, une surveillance est réalisée par une infirmière pendant 15 minutes.

Les personnes prioritaires à la vaccination

Conformément à la stratégie de déploiement de la vaccination, le centre de vaccination pourra prendre en charge :

  • les professionnels de santé, les pompiers et les aides à domicile de 50 ans et plus ;
  • les personnes présentant un risque de forme grave de Covid-19 (obésité : IMC >30, BPCO et insuffisance respiratoire, hypertension artérielle compliquée, insuffisance cardiaque, diabète de types 1 et 2, insuffisance rénale chronique, cancers récents de moins de trois ans, transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques) ;
  • à partir du 18 janvier prochain, les personnes de 75 ans et plus.