Reste à charge des personnes bénéficiant de la CMU-C en 2010

01 septembre 2011
Catégorie(s) :
  • CMU
  • complémentaire santé
  • démographie
  • dépense par prestation
  • état de santé et recours aux soins
  • soin ambulatoire

Ce numéro 35 de la collection Points de repère présente une analyse de la structure des restes à charge des bénéficiaires de la CMU-C ayant eu recours aux soins en 2010. Cette année-là, on dénombre plus de 4 millions de bénéficiaires de la CMU-C.

Présentation

Aujourd'hui, plus de 4 millions de personnes ont, au titre de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), une protection complémentaire gratuite. Ce dispositif offre un panier de soins élargi par rapport à l'Assurance Maladie obligatoire (AMO), notamment grâce à des forfaits relatifs aux prestations d'optique et de dentaire. L'ensemble de ces dispositions limite les restes à charge et doit donc permettre de faciliter l'accès aux soins des patients dont les revenus sont les plus faibles.

L'objet de ce Points de repère est de mesurer l'ampleur et d'analyser la structure des restes à charge (RAC) des bénéficiaires de la CMU-C qui ont eu recours aux soins en 2010.

Citer ce Points de repère : Pauline Ricci (Cnam). Reste à charge des personnes bénéficiant de la CMU-C en 2010. Points de repère n° 35. Septembre 2011.

Informations sur la publication

Propriété Valeur
Thème(s) dépenses d’assurance maladie ; population assurée et prise en charge
Collection Collection Points de repère
Date de publication septembre 2011
Auteur(s) Caisse nationale de l'Assurance Maladie (Cnam)
Fréquence de parution de la collection ponctuelle
Mot(s)-clé(s) CMU ; complémentaire santé ; démographie ; dépense par prestation ; état de santé et recours aux soins ; soin ambulatoire

Autres publications de la collection