Les métiers au service de l’efficacité du système de santé

Avec tous les acteurs concernés, nous agissons sur de nombreux leviers pour assurer la pérennité du système de santé, tout en maintenant un niveau de protection élevé. Suivi médical, information, veille, accompagnement, contrôle… De nombreuses compétences sont mobilisées. Découvrez les métiers.
Son rôle ? Accompagner l’évolution des pratiques des professionnels de santé et des assurés et la structuration des soins dans les territoires pour répondre aux enjeux de santé publique et de maîtrise des dépenses. Parmi ses qualités figurent la rigueur, l’autonomie et la pédagogie.
Il produit des statistiques, réalise des études et en diffuse les résultats. Objectif : proposer une vision globale et prospective du système de santé, afin de prendre les bonnes décisions. Ses principales qualités ? Des capacités d’analyse et de synthèse, le sens de l’initiative et la pédagogie.
Sa mission : assurer la promotion des services dématérialisés de l’Assurance Maladie auprès des professionnels de santé et des employeurs, et les accompagner dans leur utilisation. Pour cela, il manifeste un sens de la relation client XXL et maîtrise les outils bureautiques sur le bout des doigts.
Il est un des interlocuteurs privilégiés des professionnels et des établissements de santé. Son rôle ? Favoriser la maîtrise médicalisée des dépenses par le partage d’informations utiles et l’accompagnement de leur application. Il est autonome, organisé, avec de solides qualités relationnelles.
Il réalise toutes les vérifications ou enquêtes portant sur l’attribution de prestations demandées et liées à des risques professionnels (accidents du travail, accidents de trajet, ou encore maladies professionnelles). Ses atouts ? Sens des relations humaines et impartialité à toute épreuve.
Son rôle ? Réaliser des investigations – à distance ou sur le terrain - pour lutter contre les abus et les fraudes ciblant le système de santé. Il sait s’adapter, écouter ses interlocuteurs avec pédagogie, gérer des situations conflictuelles et travailler en collaboration avec les partenaires.
Au sein du service médical, il apporte son expertise pour l’instruction des dossiers, l’accompagnement des professionnels et des établissements de santé et des assurés, et les actions de contrôle. Sa capacité à travailler en équipe et une grande aisance relationnelle sont incontournables.