Ingénieur conseil

24 octobre 2018
Il contribue à la définition et à la mise en œuvre des orientations stratégiques de prévention arrêtées par l’Assurance Maladie – Risques Professionnels. Parmi ses points forts : l’objectivation des facteurs de risque, l’adaptation au contexte de l’entreprise, le management d’équipe.
Bloc(s) de contenus: 

Mission

L’ingénieur conseil contribue à la réduction du nombre et de la gravité des accidents du travail et des maladies professionnelles. À partir d’une évaluation des risques propres à chaque activité, il définit et assure la mise en œuvre des orientations stratégiques de prévention des risques professionnels en collaboration avec les acteurs du monde de l’entreprise (fédérations, syndicats, organisations professionnelles, services de santé au travail, organismes de prévention…).

Activité

En pratique, l’ingénieur, s’appuie sur l’analyse des risques professionnels d’un secteur d’activité ou d’un risque majeur pour concevoir des programmes d’action régionaux et nationaux destinés aux entreprises : maîtrise de risques majeurs et promotion des offres de services (incitations financières pour aider à l’investissement de mesures de prévention, formation pour accompagner la montée en compétences de l’entreprise….). Dans ce contexte, il encadre une équipe de contrôleurs de sécurité.

Dans le cadre d’une animation de réseaux locaux/régionaux, il construit, anime et développe des partenariats avec les acteurs de la santé au travail et les représentants des employeurs et des salariés des différentes branches d’activité pour qu’ils puissent déployer durablement des actions ciblées de prévention des risques professionnels.

Compétences et qualités

  • Capacité de diagnostic et d’analyse pour l’objectivation des facteurs de risque
  • Capacité d’adaptation de la stratégie d’intervention au contexte de l’entreprise
  • Mesure de l’impact des actions et analyse des résultats
  • Management d’équipe
  • Sens du service client : écoute, reformulation des demandes, négociation, argumentation et susciter l’adhésion
  • Force de proposition

Formation (diplôme et formation(s) proposé(es) en interne)

L’ingénieur conseil dispose d’un titre d’ingénieur reconnu par la Commission des Titres d’Ingénieurs et doit disposer d'au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans l’emploi en tant qu’ingénieur.

Pour exercer son métier, il doit être agréé sur proposition des directeurs de Carsat et par le directeur général de la Cnam. Cet agrément est délivré après les 2 avis favorables d’une commission d’agrément, à l'issue d'une année de formation rémunérée. Il est ensuite assermenté par le Tribunal d’instance de sa région.

Consultez les offres correspondantes