Assistant de service social

24 octobre 2018
Il accompagne les assurés en favorisant leur autonomie et leur insertion. Objectifs : prévenir les risques, développer du lien social et lutter contre le renoncement aux soins. De solides connaissances en matière de législation sociale, de psychologie, de sociologie et de santé sont indispensables.
Bloc(s) de contenus: 

Mission

L’assistant du service social joue un rôle majeur dans la protection de la santé des assurés les plus fragiles. Par une démarche de valorisation et d’implication des personnes, il contribue à la lutte contre le non recours aux droits, à la prévention des risques et au développement du lien social.

Pour ce faire, il favorise leur autonomie dans la gestion de leur vie quotidienne, en facilitant leur insertion dans leur environnement et en développant une dynamique sociale locale. Par son expertise, il participe également à faire évoluer l’offre de services de l’Assurance Maladie pour répondre aux besoins de ces publics.

Activité

En pratique, dans le cadre de l’accompagnement des personnes fragiles, l’assistant du service social effectue un diagnostic de la situation de la personne ou de la famille dans son environnement et définit avec elle les objectifs et les modalités de l’intervention.

Il met en œuvre, auprès de la personne ou de la famille, un accompagnement socio-éducatif adapté et l’évalue avec la ou les personnes concernées.

Dans une logique de prévention, il présente et propose aux publics fragilisés les droits et services adaptés à leurs situations et définit la pertinence de son intervention.

Il mène également des expertises en s’appuyant sur les diagnostics territoriaux afin d’identifier les besoins sociaux des assurés et l’impact des politiques sociales sur le territoire. A travers cette veille sociale, il renforce la connaissance des besoins des personnes et contribue à leur prise en compte dans la conception et l’évolution des offres de services de l’Assurance Maladie.

Compétences et qualités

  • Connaissances approfondies de la législation sociale et maîtrise des dispositifs d’aide et de prise en charge et des acteurs de l’action sociale et médico-sociale
  • Connaissances générales en psychologie, sociologie et santé.
  • Capacité à utiliser les techniques d’entretien d’aide à la personne et à l’écoute active
  • Capacité à utiliser la méthodologie de projet.
  • Capacité à travailler en pluridisciplinarité (en interne et en externe)
  • Respect du secret professionnel
  • Autonomie
  • Rigueur

Formation (diplôme et formation(s) proposé(es) en interne)

Titulaire d’un diplôme d’état d’assistant de service social.

Des formations complémentaires pour appréhender les risques spécifiques à l’activité de l’Assurance Maladie seront proposées :

  • prévention de la désinsertion professionnelle pour les salariés en arrêt de travail ;
  • prévention et promotion de la santé pour les travailleurs sociaux ;
  • Inclusion numérique et lien social ;
  • Spécialisation en santé : accompagnement social des assurés atteints de pathologies lourdes et/ou invalidantes et de leur entourage familial.

Consultez les offres correspondantes