Vaccination Covid-19 : l’Assurance Maladie aide les personnes vulnérables à prendre rendez-vous

07 juin 2021

Bloc(s) de contenus: 

L’Assurance Maladie a lancé depuis le 31 mars 2021 la démarche « Aller vers ». L’objectif visé : aider les personnes les plus susceptibles de développer des formes graves de la Covid-19 à prendre rendez-vous en centre de vaccination. Dans un premier temps, l’Assurance Maladie a contacté les personnes de 75 ans et plus non vaccinées (par SMS, appel téléphonique ou courrier). Environ 3 millions de personnes étaient encore concernées le 30 mars. Depuis le 11 mai, la démarche « Aller vers » a évolué et concerne désormais les personnes non vaccinées contre la Covid-19 âgée de 65 à 74 ans.

Que ce soit par SMS ou par courrier, le principe est le même : l’Assurance Maladie communique un numéro coupe-file aux assurés qui leur permet d’obtenir un rendez-vous de vaccination. Par téléphone, le conseiller de l’Assurance Maladie peut réserver directement le rendez-vous, avec accord de la personne vaccinée.

De nombreuses initiatives locales sont également mises en place par les caisses d’assurance maladie grâce à différents partenariats (agences régionales de santé, collectivités locales, associations) : la vaccination au sein de centres de distribution alimentaire ; des tournées de soignants au domicile ou au pied des immeubles ; des centres de vaccination mobiles (vaccinobus)... L’objectif est toujours le même : proposer la vaccination sur les lieux de vie plutôt que de demander aux habitants de faire le trajet.

Lire aussi le reportage sur l'opération « Aller vers » à la caisse d'assurance maladie d'Évry (Essonne) (site gouvernement.fr).

La démarche « Aller vers » en quelques chiffres

  • Pour les assurés de 75 ans et plus : 816 000 SMS adressés par l’Assurance Maladie entre le 31 mars et le 7 avril ;
  • Pour les assurés de 65 à 74 ans : 1,03 million de SMS ont été envoyés du 11 au 20 mai, 1,42 million de courriers envoyés les 3 et 4 juin en de France métropolitaine

Découvrir le reportage sur l’opération Aller vers (vidéo)

[Mouchira Abdedaim - conseillère plateforme Aller vers - centre d’examens de santé de la caisse d'assurance maladie des Hauts-de-Seine - est au téléphone. Puis elle témoigne face caméra, avec un masque de protection sur le bas du visage]

Le fonctionnement de la démarche Aller vers c’est d’avoir un listing chaque jour de personnes prioritaires à appeler, et le but c’est vraiment de voir avec eux s’ils veulent se faire vacciner avec l’Assurance Maladie.

L’appel se passe plutôt bien. Certains sont un peu réticents, d’autres sont assez surpris voire contents que l’Assurance Maladie fasse cette démarche-là.

On prend connaissance de la personne, on explique qui on est et ce que l’on fait. Ensuite, on prend rendez-vous rapidement pour venir à Nanterre se faire vacciner.

[Mouchira est au téléphone ] Est-ce que vous seriez disponible vendredi prochain ?

[Christophe Rodon - Responsable prévention santé - En charge du dispositif Aller vers à la Cpam des Hauts-de-Seine, témoigne face caméra]

Le dispositif Aller vers est un dispositif de phoning, où des agents des caisses appellent les assurés non vaccinés contre la Covid 19.

Chaque semaine, nous remettons aux agents des listes d’assurés non vaccinés.

[Plan sur un homme d'un certain âge, qui remplit un document puis qui attend dans un couloir.] Ils appellent ces assurés et lorsqu’ils décrochent on leur prend rendez-vous. Soit dans le centre de vaccination le plus proche de leur domicile soit dans le centre de vaccination qui leur correspond.

[Le même homme âgé entre dans un cabinet médical puis témoigne face caméra : son prénom, Bernard, est révélé, c'est un assuré]. Le centre de Nanterre m’a appelé un jeudi, il était 4 heures de l’après-midi et m’a proposé un rendez-vous pour le lendemain matin à 10 heures. Donc je suis venu, j’étais tout heureux et je suis revenu ce matin et c’est fait !

Tout a fonctionné comme sur des roulettes ! [Plan sur Bernard et une piqûre au bras].

Logo Assurance Maladie

Le reportage a été réalisé au centre d’examens de santé de la caisse d'assurance maladie des Hauts-de-Seine. ©Assurance Maladie