Thomas Fatome, nouveau directeur général de l’Assurance Maladie

02 septembre 2020

Bloc(s) de contenus: 

Thomas Fatome a été nommé directeur général de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam) et de l’Union nationale des caisses d’Assurance Maladie (Uncam) en conseil des ministres le 29 juillet 2020. Il a pris ses fonctions le 17 août dernier. Il succède à Nicolas Revel qui dirigeait l’institution depuis novembre 2014.

Le nouveau directeur général de la Cnam prend ses fonctions en terrain connu. Agé de 45 ans, diplômé d’HEC et ancien élève de l’École nationale d’administration (ENA), Thomas Fatome a occupé de 2003 à 2005 le poste de conseiller technique chargé des comptes sociaux et de la réforme de l'Assurance Maladie au cabinet des ministres en charge de la santé après quelques années passées au sein de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas). Il a ensuite rejoint l’Assurance Maladie où il a occupé, de 2005 à 2008, la fonction de directeur de cabinet du directeur général de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts).

Après son départ de l’institution, il a continué à entretenir des relations étroites avec les équipes de l’Assurance Maladie au travers de ces différentes fonctions. Au sein de la direction de la Sécurité sociale où il a occupé les fonctions de directeur adjoint en 2009 puis de directeur général de janvier 2012 à juin 2017, mais aussi en tant que conseiller chargé de la santé, de la dépendance et des politiques sociales à la présidence de la République.

Dans le cadre de sa prise de fonction, Thomas Fatome a notamment pour mission de poursuivre la mobilisation engagée pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 et pour apporter aux assurés, aux professionnels de santé ainsi qu’aux entreprises les services nécessaires et adaptés.

La rentrée de septembre 2020 est d’autre part marquée par la mise en œuvre des chantiers ouverts par le Ségur de la santé visant à soutenir les professionnels de santé autour de la coordination et de la qualité des soins.

Les enjeux d’accès aux droits et aux soins pour les assurés, d'efficience des dépenses de l’Assurance Maladie et de développement d’une offre numérique de santé toujours plus diversifiée − inscrits dans la convention d’objectifs et de gestion (COG) et dans les orientations fixées par le conseil de la Cnam − sont également au cœur des priorités d’action de l’institution pour les mois à venir.