« Les antibiotiques c’est pas automatique » : une nouvelle récompense 17 ans après !

28 novembre 2019

Bloc(s) de contenus: 

Déjà distinguée à sa sortie au début des années 2000, la campagne de l'Assurance Maladie "Les antibiotiques c'est pas automatique" est à nouveau primée. A l’occasion des 30 ans de l’association Communication publique, elle s'est vu décerner le prix des 30 ans au titre de la décennie 2000-2009.

La cérémonie, qui s’est tenue le 22 novembre, a mis en lumière la richesse de la communication publique au cours des 30 années écoulées. Les campagnes récompensées sont de celles qui sont restées gravées dans la mémoire collective. Outre la campagne lancée par l’Assurance Maladie en 2002, les différentes campagnes de la sécurité routière, la campagne "tu t’es vu quand t’as bu" du ministère des Affaires sociales, de la santé et de la ville, et la campagne "S’engager" de l’Armée de terre ont été remises sur le devant de la scène.

Cette distinction trouve une résonance particulière alors que l’Assurance Maladie, acteur historique de la mobilisation contre le développement des résistances bactériennes, s’est impliquée très récemment dans la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques. Rappelons en effet que si les chiffres de la consommation d’antibiotiques en France présentent une évolution encourageante, ils restent fortement supérieurs à la moyenne européenne. L’Assurance Maladie continue d’œuvrer à renforcer la dynamique de recul de prescriptions en menant des actions à destination du grand public comme des prescripteurs.

Revoir le spot "Les antibiotiques c'est pas automatique" (ascenseur)

 

Photo : Nelly Haudegand, directrice de l’information et de la communication de l’Assurance Maladie, reçoit le prix de la décennie 2000-2009 pour la campagne "Les antibiotiques c’est pas automatique".