Le fonds de lutte contre les addictions s’ouvre aux écrans, jeux vidéo et jeux d’argent et de hasard

Initialement créé en 2016 au sein de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam) pour lutter contre la consommation de tabac, puis élargi à toutes les substances psychoactives, le fonds de lutte contre les addictions voit à nouveau ses prérogatives étendues en 2022. La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2022 a agrandi son périmètre d’intervention aux addictions dites « sans substances ».

Ainsi, le fonds soutiendra en 2022 des actions de prévention des addictions aux substances psychoactives mais aussi des actions de lutte contre les usages problématiques liés aux écrans, aux jeux d’argent et de hasard et aux jeux vidéo, de façon à répondre aux signaux préoccupants observés ces dernières années dans ces domaines, principalement chez les adolescents et les jeunes adultes (1).

Ces nouvelles actions de santé publique portant sur les addictions dites « sans substances » permettront d’apporter une réponse aux priorités des plans nationaux de prévention et de mobilisation contre les addictions, ainsi qu’aux enjeux actuels de santé publique.

Le FLCA continue par ailleurs à soutenir majoritairement, en cohérence avec le programme national de lutte contre le tabac 2018-2022 et le plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022, les actions de lutte contre le tabac, l’alcool, le cannabis et les autres substances illicites qui pèsent sur la santé des Français, en particulier des plus fragiles.

(1) Haut Conseil de la santé publique (2021), rapport « Effets de l’exposition des enfants et des jeunes aux écrans (seconde partie) : de l’usage excessif à la dépendance ».

En cours de chargement...