L’Assurance Maladie et Pôle emploi signent une convention de partenariat

09 décembre 2020

Bloc(s) de contenus: 

L’Assurance Maladie et Pôle emploi viennent de signer une convention afin de renforcer les collaborations locales déjà existantes, co-construire une stratégie au niveau national pour lutter contre le renoncement aux soins et lever les freins au retour à l’emploi dus à une santé dégradée.

Une période de chômage peut provoquer une dégradation de la santé physique et psychique et installer, en l’absence de soins, la personne dans un chômage de longue durée. Il est aussi établi qu’une situation de santé dégradée augmente le risque de chômage et d’éloignement du marché du travail. Un lien entre emploi et santé avait déjà pu être observé dans une étude auprès des assurés de l’Assurance Maladie révélant que l’absence d’activité professionnelle accroît la probabilité de renoncer aux soins. L’épidémie de Covid-19, qui a conduit les personnes au chômage ou en invalidité à davantage renoncer ou reporter des soins que les personnes en emploi, a encore témoigné de ce lien.

Forts de ces constats, l’Assurance Maladie et Pôle emploi développent, depuis 2013, au niveau local et dans certaines caisses expérimentales, des collaborations qui se traduisent notamment par des actions d’accompagnement des demandeurs d’emploi pour l’accès aux droits et aux soins, ainsi que par des actions en faveur de la prévention de la désinsertion professionnelle. La convention signée vient renforcer les axes de collaboration entre les 2 institutions. Elle a comme principal objectif l’amélioration du service rendu au public, grâce à une meilleure connaissance des modalités d’accompagnement offertes par chacun des 2 acteurs aux assurés demandeurs d’emploi.

Grâce aux connaissances et compétences mutuelles acquises, un agent de Pôle emploi pourra renseigner, accompagner et/ou orienter un assuré demandeur d’emploi faisant face à une problématique relevant de l’Assurance Maladie (droits auxquels il peut prétendre, absence de complémentaire santé, renoncement aux soins…) et l’entravant dans sa reprise d’un emploi. Réciproquement, un collaborateur de l’Assurance Maladie pourra renseigner, accompagner et/ou orienter un assuré faisant face à une problématique relevant de Pôle emploi (questions sur les allocations chômage ou les aides financières, appui à la reconversion professionnelle, etc.).