La CPAM de Tarn-et-Garonne engagée dans la lutte contre les inégalités sociales en santé

CPAM du Tarn-et-Garonne

La CPAM développe de nombreux partenariats avec les acteurs locaux, institutionnels (Conseil Départemental, CCAS/CIAS, CAF, CARSAT, Pôle Emploi…) et associatifs (CHRS, Emmaüs, Mission Locale, centres d’hébergement, associations caritatives…) pour la détection et l’orientation des usagers en difficultés d’accès aux soins, aux droits ou au numérique.                               

Toutes ces situations sont prises en charge par les conseillères spécialisées de la Mission Accompagnement Santé de la CPAM qui mobilisent les services internes de la CPAM et, si besoin, leur réseau partenarial pour la résolution des difficultés. Leur intervention peut aussi bien consister à expliquer les droits, rassurer, guider dans le système de soins, qu’à construire un plan de financement des soins, aider à la mise en place d’une couverture complémentaire santé ou bien encore accompagner dans l’utilisation du numérique.

Le Centre d’Examens de Santé de la CPAM complète cet accompagnement en proposant un examen de prévention en santé gratuit qui permet de faire le point sur sa santé, d’obtenir des conseils personnalisés et de bénéficier d’actions de dépistage.

Concrètement, pour aider ses partenaires à faire face aux difficultés d’accès aux droits et aux soins qu’ils constatent quotidiennement dans la réalisation de leurs propres missions, la CPAM met à leur disposition une adresse mail dédiée et traitent ainsi les urgences de soins et situations complexes signalées.

Des actions spécifiques d’information et de « aller vers » sont également déployées directement auprès des publics les plus fragiles et dont la situation nécessite un accompagnement attentionné (maternité, passage en invalidité, passage en Affection Longue Durée…).

En 2021, pour faire face aux situations de renoncement aux soins,  214 personnes ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé jusqu’à la réalisation de leurs soins ; le service social de l’Assurance Maladie intervenant en soutien sur les situations les plus complexes de rapport à la santé et aux soins ou de risque de désinsertion professionnelle.

La fracture numérique a également des répercussions sur l’accès aux droits et aux soins.
 La CPAM a donc investi ce champ en proposant à ces assurés, 118 personnes ont bénéficié d’un accompagnement individuel pour l’ouverture et l’utilisation de leur compte Ameli (rdv téléphonique ou physique).

En complément, la collaboration étroite avec les France Services permet également de répondre à l’isolement géographique en orientant les personnes vers la France Services la plus proche de chez eux.

Enfin, pour favoriser l’inclusion des assurés les plus éloignés du numérique, des ateliers numériques tous publics, fixes ou itinérants,  et animés par des structures de médiation numérique partenaires de la CPAM sont proposés sur l’ensemble du département.

Les personnes accompagnées par la Mission Accompagnement Santé en 2021

  • 58% des personnes accompagnées sont des femmes;
  • 45% sont en activité, âgées de 25 à 59 ans. Les plus de 60 ans représentent 34%.

Le premier motif d’accompagnement est la difficulté d’accès aux soins pour 62% des personnes et notamment au soin dentaire pour 46% d’entre elles.

Pour 16% il s’agit d’accéder à une consultation chez un médecin spécialiste et pour 12% de trouver une consultation chez un médecin généraliste.

Viennent ensuite les difficultés d’accès au numérique pour 24% des personnes et enfin  les difficultés d’accès aux droits pour 14%.

 

En cours de chargement...