Grâce au Dossier Médical Partagé, une approche de la santé plus inclusive

16 mai 2019

Les porteurs de projets entourent la ministre Agnès Buzyn lors de la remise des prix le 18 avril 2019
Bloc(s) de contenus: 

La CPAM du Doubs a reçu avec l’APF Bourgogne Franche-Comté le prix du label-concours « Droits des usagers de la santé » remis par la ministre des Solidarités et de la santé Agnès Buzyn le 18 avril 2019, journée européenne des droits des patients.

Ce concours, qui met chaque année à l’honneur des initiatives exemplaires et des projets innovants en matière de promotion des droits des usagers, a récompensé le projet d’ouverture de Dossiers Médicaux Partagés (DMP) dans les établissements médico-sociaux, expérimenté sur le territoire du Doubs en partenariat avec l’Association des paralysées de France (APF). Les résidents en situation de handicap de ces établissements sont accompagnés afin de les aider à :

  • comprendre les grands enjeux du DMP, par des ateliers, des flyers d’information écrit en Falc, c’est-à-dire faciles à lire et à comprendre ;
  • être capables d’agir concrètement sur leur dossier, grâce à un tutoriel vidéo et à une journée-forum dédiée au partage sur le DMP, qui réunit usagers, proches, professionnels.

En effet, les usagers des établissements médico-sociaux sont concernés comme tous les citoyens par ce nouvel outil. Ils sont aussi des consommateurs chroniques et fréquents de soins, qui font face à de nombreux interlocuteurs (en ville, à l’hôpital, dans les établissements et services). Un des usagers accompagnés le résumait ainsi : « 30 ans de handicap… mon dossier médical est épais : 30 cm ! Il faut que je trie ce que qui est important à conserver et à partager. Je vais être aidé pour y parvenir. »

L’expérimentation conjointe CPAM du Doubs / APF permet d’adapter l’outil DMP aux personnes porteuses de handicap en l’améliorant et en facilitant sa diffusion au plus grand nombre. Elle change également le regard que porte l’institution sur les publics spécifiques : « On devrait faire toutes les brochures administratives en français facile ! », reconnaissait un agent de la CPAM.

 

De gauche à droite : Vincent Mettauer, chargé de mission auprès du secrétariat général des ministères sociaux et parrain du projet, Benoît Biehler, chef de projet DMP et responsable du département santé à la CPAM du Doubs, Frédéric Tarrapey, sous-directeur, Lilian Vachon, directeur, et Evelyne Marion, responsable régionale de l’offre de service de l’APF Bourgogne–Franche-Comté.