DMP : un an et 8 millions de patients !

08 novembre 2019

Déjà 1 an (avec une flamme comme une bougie sur le 1)
Bloc(s) de contenus: 

Il y un an, l’Assurance Maladie lançait le Dossier Médical Partagé (DMP). Aujourd’hui, elle célèbre les 8 millions de DMP ouverts. Retour sur un succès important pour le bien-être des assurés et pour la qualité des soins.

Le numérique au service des soins

Le DMP est un carnet de santé en ligne qui permet de garder la mémoire du parcours de soins des assurés. Hautement sécurisé, il garantit le secret médical et permet à l’assuré de choisir quelles informations il veut partager avec quel médecin.

Comme le carnet de santé, le DMP permet par exemple au médecin de savoir quels examens a suivis son patient, d’en connaître les résultats et de savoir quels traitements lui ont été prescrits. Il joue donc un rôle important dans le suivi médical, évitant par exemple les doubles prescriptions ou les examens inutiles. Mais son utilité peut même être vitale : 37 % des patients oublient de mentionner l’un de leurs traitements avant une opération, ce qui peut présenter un risque pendant l’anesthésie, par exemple s’ils oublient de mentionner la prise d’un anticoagulant.

Un outil qui entre dans les mœurs

Fort de son utilité reconnue de tous, le DMP entre peu à peu dans les mœurs. 20 % des médecins alimentent ainsi les DMP de leurs patients de façon systématique, et 46 % d’entre eux les consultent. Les chiffres sont encourageants également du côté des établissements, qui alimentent automatiquement les DMP avec des informations médicales indispensables pour une prise en charge coordonnée des patients : ils sont désormais 943 (contre 238 il y a 3 ans). Le DMP s’ancre profondément dans le paysage médical français, dont il devient l’un des outils incontournables.

L’Assurance Maladie poursuit ses efforts pour une utilisation encore plus large du DMP. Cela passe notamment par une refonte ergonomique de l’appli DMP (1), qui a récemment rendu son utilisation encore plus simple, et par l’accompagnement et la sensibilisation à l’outil des différentes catégories de professionnels de santé.

(1) Disponible sur l'App Store et Google Play.