Côte-d’Or : des services en ligne plébiscités durant le confinement

06 juillet 2020

Bloc(s) de contenus: 

Durant le confinement, l’Assurance Maladie a protégé de nombreux assurés, pour rembourser leurs soins, indemniser leur arrêt de travail ou tout simplement répondre à leurs interrogations. 

Grâce aux services en ligne, le lien entre l’Assurance Maladie et ses assurés n’a jamais cessé. Le forum ameli, espace de discussion et d’entraide entre les assurés, et le compte ameli ont permis à chacun de faire ses démarches les plus courantes, en toute autonomie.

300 000 démarches de santé effectuées en ligne, en Côte-d’Or

70% des assurés Côte-d’Oriens ont aujourd’hui un compte ameli, soit plus de 242 000 personnes. Plus de 6 000 nouveaux comptes ameli ont été créés durant le confinement, notamment à l’aide de cette vidéo explicative (Youtube).

De nombreux services en ligne ont donc été utilisés par les Côte-d’Oriens pour faire leurs démarches d’assurance-maladie :

  • 300 000 démarches en ligne au total (téléchargements d’attestations, mise à jour d’informations personnelles, recherche du délai de traitement d’un dossier...), soit +44% par rapport à la même période en 2019 ;
  • 65 000 téléchargements de relevés d’indemnités journalières pour suivre le paiement des arrêts de travail (+17%) ;
  • 135 000 utilisations de la messagerie du compte ameli (+20%).

De nouveaux services pour le déconfinement

Le virus est toujours là, et chacun doit être responsable en maintenant les gestes barrières. Les 420 collaborateurs de l’Assurance Maladie sont toujours mobilisés au service des Côte-d’Oriens pour répondre à leurs besoins.

Un nouveau service d’accueil sur rendez-vous est désormais proposé dans les agences CPAM en Côte-d'Or (Auxonne, Beaune, Dijon, Montbard) pour les démarches complexes. Les assurés peuvent prendre rendez-vous directement dans leur compte ameli, rubrique « agenda », ou par téléphone au 3646 (service gratuit + prix d’appel).

Autre service bientôt disponible : l’envoi dématérialisé de documents (arrêt de travail, feuille de soins…) pour éviter les envois postaux et raccourcir les délais de traitement. Objectif : déploiement d’ici la rentrée de septembre 2020.