Coordination des soins : création de la 1re CPTS en Maine-et-Loire

16 septembre 2020
Catégorie(s) :
CPAM du Maine-et-Loire

Signature du premier contrat finançant la CPTS COLHAJ en présence de E. Cottineau, infirmière libérale et vice-présidente de la CPTS, I. Monnier, directrice territoriale de l'ARS pour le Maine-et-Loire et B. Samson, directrice de la CPAM de Maine-et-Loire
Bloc(s) de contenus: 

C’est la première fois qu’un système d’organisation des soins de cette ampleur est constitué en Maine-et-Loire. Le 8 septembre dernier, au Lion d’Angers, les professionnels de santé porteurs du projet ont signé avec la Caisse primaire de Maine-et-Loire et l’Agence régionale de santé des Pays de la Loire, le premier contrat finançant une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) dans le département. Nommée COLHAJ, cette CPTS couvre les 16 communes de la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou, soit un territoire de plus de 36 000 habitants, regroupant une centaine de professionnels de santé libéraux ainsi que de nombreux établissements sociaux et médico-sociaux.
 

Créée à l’initiative des professionnels de santé d’un territoire, une CPTS est une organisation dont le but est de faciliter le parcours de soin de la population, tout en améliorant les conditions d’exercice des praticiens.

Les CPTS visent ainsi à apporter une réponse aux besoins spécifiques identifiés dans les territoires :

  • meilleure organisation des soins non programmés afin d’éviter des recours inutiles aux urgences,
  • amélioration du parcours des patients atteints d'une pathologie particulière,
  • renforcement des actions territoriales de prévention
  • ou encore maintien à domicile de personnes âgées ou présentant plusieurs pathologies.

Ce mode d’organisation comporte par ailleurs des avantages concrets pour les professionnels de santé. En plus de rompre l’isolement, mieux connaitre les acteurs et les ressources du territoire facilite le partage de l’information, la prise en charge des patients complexes…

En favorisant l’exercice coordonné, la CPTS participe également à rendre le territoire plus attractif pour les jeunes professionnels, qui font du travail en équipe un critère important dans leur choix d’installation.

Mieux s’organiser et travailler ensemble : une des clés de l’amélioration du système de soins. Un constat accentué par la crise du coronavirus, qui montre notamment que la pluridisciplinarité permet d’optimiser la prise en charge des patients.