Contact tracing : l’Assurance Maladie recrute 1 000 enquêteurs sanitaires en CDD

21 septembre 2020

Bloc(s) de contenus: 

Face à l’accélération de l’épidémie et pour assurer le bon fonctionnement du dispositif contact tracing, l’Assurance Maladie renforce ses équipes d’enquêteurs sanitaires. 1 000 postes en CDD sont à pouvoir sur toute la France.

La stratégie de déconfinement mise en place le 11 mai dernier suppose, plus que jamais, de continuer à agir pour enrayer la circulation du virus. En plus de l’application des mesures barrières, elle repose sur le repérage précoce des symptômes, la réalisation de tests de dépistage et l’isolement des personnes malades ainsi que des personnes ayant été en contact avec elles.

Au cœur de ce dispositif, aux côtés des médecins, l’Assurance Maladie, et plus particulièrement ses enquêteurs sanitaires, est chargée de contacter ces personnes, pour leur conseiller le test de dépistage et leur expliquer les mesures d’isolement.

En savoir plus sur le rôle de l'Assurance Maladie dans ce dispositif dit de contact tracing

Aujourd’hui face à la hausse des tests positifs à la Covid-19, les équipes mobilisées sur ce dispositif sont significativement étoffées.

L’Assurance Maladie recherche ainsi 1 000 enquêteurs sanitaires en CDD prêts à mettre leur compétence au service de la protection de plus de 60 millions d’assurés.

Leurs missions :

  • compléter le recensement des contacts du patient testé positif au Covid. Le médecin peut en effet s’être concentré sur le foyer du patient malade et ne pas avoir réalisé le recensement exhaustif de tous les autres contacts ;
  • contacter ces personnes dites « cas contact ». Celles-ci seront informées qu’elles ont été en contact rapproché avec une personne porteuse du virus. Qu’elles présentent ou non des symptômes de la maladie, les enquêteurs sanitaires les inviteront à s’isoler et délivreront, si besoin, un arrêt de travail pour couvrir la période où elles doivent rester isolées. Un test de dépistage, en fonction des délais qui seront à déterminer, sera également proposé.

Le strict respect du secret professionnel et un rôle d’alerte auprès de la hiérarchie ou d’autres partenaires sur des situations complexes sont nécessaires pour la bonne réalisation de cette mission.

Les étudiants peuvent également postuler au poste d’enquêteur sanitaire. Certaines plateformes de contact tracing recrutent en effet des profils étudiants dans les secteurs de la santé, du social, de la relation clients, du marketing, du droit ou de la gestion administrative des entreprises. Les demandes de temps partiel pouvant être exprimées par les étudiants seront examinées pour que cet emploi soit compatible avec la poursuite de leurs études.

La plateforme de contact tracing est opérationnelle 7 jours sur 7, week-end et jours fériés compris.

Pour en savoir plus sur les missions, découvrez le témoignage d’un téléconseiller de la CPAM de la Moselle.

Pour consulter les offres, rendez-vous ici.