Coding Dojo 2019 : la créativité à l’honneur à l’Assurance Maladie

25 octobre 2019

Bloc(s) de contenus: 

Chaque année depuis 5 ans, le Coding Dojo encourage l’innovation au sein de l’Assurance Maladie en mettant la lumière sur les initiatives locales les plus prometteuses. La finale de la compétition 2019 s’est tenue le 24 octobre dans les locaux de la CPAM de Paris. Sur les 56 projets soumis cette année, 4 se sont vu distinguer par le jury national.

Une édition riche en idées neuves

56 équipes au total ont soumis des projets cette année, et 9 d’entre elles ont gravi les étapes qui les ont amenées devant le jury final.

Le nombre foisonnant d’idées et l’envie de les partager des participants ont démontré cette année encore que le Coding Dojo est un puissant outil de détection et de développement de l’innovation au sein de l’Assurance Maladie.

« Cette compétition, que nous organisons depuis 2015, vient d’être primée par un Grand prix de l’innovation de la Sécurité Sociale. Cela confirme la force de cet événement, déjà démontrée par sa longévité et par le nombre toujours plus important d’idées qui y fleurissent. Via ce prix du Coding Dojo, c’est la superbe créativité de la branche maladie qui est récompensée », a commenté Nicolas Revel, directeur général de la Cnam.

Quatre lauréats, un objectif : un meilleur service aux assurés

Le palmarès a récompensé des candidats dans 2 catégories : « Idée novatrice à développer » et « Développement local déjà en service ».

Grâce à l’appui de la Cnam, qui joue le rôle de sponsor, la diffusion à l’échelle nationale des applications locales déjà en service sera favorisée. Quant aux idées à développer, leur réalisation sera accélérée pour une mise en production prochaine.

Dans la catégorie « Idée novatrice à développer », les lauréats sont :

  • 1er prix : « RADAR » par les CPAM de Carcassonne, d’Albi, de Bayonne, de Foix, d’Auch et de Montauban.

RADAR permet de croiser plusieurs bases de données afin de proposer un accompagnement et des services toujours plus pertinents et adaptés au profil de l’assuré.

  • 2e prix : « Procurations en ligne », par la CPAM du Bas-Rhin.

Il s’agit d’une solution de dématérialisation pour donner à l’assuré la possibilité de faire sa procuration en ligne via son compte ameli.

Dans la catégorie « Développement local déjà en service », les lauréats sont :

  • 1er prix : « Fantom@ », par la CPAM de Tours.

Fantom@ vise à rassembler toutes les demandes entrantes d’un même assuré, quels que soient les canaux de communication qu’il a utilisés, afin de lui apporter une réponse unique et groupée.

  • 2e prix : « Carte Vitale en fin de vie », par la CPAM d’Ille-et-Vilaine

Cet outil assure le suivi des cartes Vitale invalides, afin notamment de détecter les utilisations « à tort ».