Accessibilité numérique : un taux record pour ameli.fr

17 novembre 2020

Bloc(s) de contenus: 

95 % : c’est le taux de conformité du site Internet ameli.fr au Référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA – Version 4), selon un audit réalisé début novembre par Atalan, société indépendante spécialisée en accessibilité numérique. Une performance qui traduit un combat fort de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie pour faciliter et garantir l’accès à l’information et aux droits au plus grand nombre.

De fait, la loi 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » a instauré l’obligation, pour les services de communication publique en ligne des services de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics, d’être accessibles de manière équivalente à tout citoyen, qu’il soit ou non en situation de handicap (visuel, auditif, moteur ou autre). Le RGAA, régulièrement mis à jour, en définit les modalités techniques.

Fin 2019, le niveau de conformité du site ameli.fr au RGAA 3, la version précédente du référentiel, atteignait déjà 80 %. Pour fin 2020, la Caisse nationale de l’Assurance Maladie tablait sur un niveau de conformité de 88 % à la version 4 du RGAA. Avec un taux qui désormais s’établit à 95 %, cet objectif est ainsi d’ores et déjà largement dépassé, d’après les résultats de l’audit.

Concrètement, cette meilleure accessibilité se traduit, entre autres, par une compatibilité d’ameli.fr avec des lecteurs vocaux ou en braille utilisés par les personnes non-voyantes. Autre exemple, la mise en place de sous-titres et de transcriptions textuelles sur les vidéos réalisées par l’Assurance Maladie, pour faciliter l’accès au contenu aux personnes malvoyantes ou malentendantes, ou encore par la possibilité d’accéder à une version contrastée du site.

De nouveaux chantiers sont prévus pour 2021 pour optimiser encore l’accessibilité numérique, en particulier celle du forum ameli à destination des assurés.

En savoir plus sur le RGAA – Version 4 sur le site numerique.gouv.fr.